Documentaire

"Patrick Chamoiseau, ce que nous disent les gouffres"

"PATRICK CHAMOISEAU,
CE QUE NOUS DISENT LES GOUFFRES…"
Film documentaire 2021- durée 82’.

  • Réalisateurs :Yves Campagna - Bruno Guichard -Jean François Raynaud

Ecrivain martiniquais, forgé dans la créolité, grandi sur des cendres, Patrick Chamoiseau est né en 1953 en pays Martinique dans l’archipel des Antilles, « sur une île raflée par les colons français, en 1642 ; ils en ont éliminé les Caraïbes puis amenés des milliers d’africains comme esclaves des habitations, et transbordé mille autres peuples au gré de leurs besoins ». Patrick Chamoiseau nous rappelle que chaque brin d’herbe en Martinique est un bout de mémoire, car les morts sont partout sans sépulture.

C’est la première fois qu’un documentaire est consacré à Patrick Chamoiseau "Artiste- Ecrivain" des Amériques. Les auteurs nous permettent de découvrir les sources de l’écriture de Patrick Chamoiseau, son enfance rue Arago près de la rivière Madame, sa longue fréquentation de la bibliothèque Schœlcher et son fonds caribéen. Son écoute des derniers conteurs, des vieux guerriers, des vieux résistants de la lutte contre l’esclavage rencontrés sur le marché de Fort de France. En nous accompagnant dans une des premières habitations martiniquaise et au mémorial de l’abolition de l’esclavage à Nantes (première ville négrière de France) Patrick Chamoiseau nous donne à saisir le gouffre que fut le bateau négrier et comment de ce gouffre un monde inattendu, une genèse a pris forme. Il casse les certitudes, refuse le compassionnel, il raconte, par une ruse de l’histoire, le monde inattendu né dans les habitations esclavagistes et les Antilles colonisées : Le monde de la créolisation. Le monde du flux et des croissements, le monde de la Relation. Il interroge les dominations contemporaines silencieuses qui naissent du cyber monde et de son imaginaire néolibéral. Construisant une opposition entre le rebelle et le guerrier il appelle chacun de nous à changer d’imaginaire, à devenir un guerrier certes, mais un guerrier de l’imaginaire.
Patrick Chamoiseau nous ouvre son bureau et nous fait partager son écriture, sa sentimenthèque ; San Antonio, François Villon, Milan Kundera, Aime Césaire, François Rabelais, Gabriel Garcia Marquez, René Char et le "commandeur suprême " Édouard Glissant...et tant d’autres. C’est l’occasion de l’interroger sur la littérature, son langage, son esthétique, sa création.

Pas un instant Patrick Chamoiseau ne s’éloigne de notre monde contemporain, des interrogations sur l’esclavage, le racisme, le colonialisme. C’est à Lampedusa que le gouffre nous rappelle la nécessité de la Résistance et de la reconnaissance de la Beauté.

La musique est de Lionel Martin, les textes de Patrick Chamoiseau : "Lampedusa ce que nous
disent les gouffres" et " l’affectueuse révérence" sont lus par la comédienne Isabelle Fruleux.